Dominique HOFFER : Calembredaines, Fariboles et Coquecigrues - MKProd
newsletter

Dominique HOFFER
Calembredaines, Fariboles et Coquecigrues

Du 24 juin au 14 octobre 2018 

Hôtel de la Prairie **** 9, Avenue des Bains – 1400 Yverdon-les-Bains 

NOTA BENE : La page de Dominique Hoffer a été vidée de moitié. La liste des oeuvres et des prix a été enlevée. En effet, Dominique Hoffer travaille actuellement avec une grande Galerie Parisienne, rue des Vosges, qui possède l’exclusivité sur ses oeuvres. Ce qui explique que nous n’avons gardé qu’une petit partie de sa page. 

MK Prod. souhaite bonne chance et bon vent à Dominique Hoffer pour son avenir artistique. Que de nombreux succès viennent couronner 30 ans d’un labeur de qualité et de persévérance. 

 

Dominique HOFFER - Fariboles et Coquecigrues - Huile sur Toile - 100 x 130 cm

S’aventurant jusqu’aux frontières du vraisemblable, Dominique Hoffer crée des histoires aussi énigmatiques que fascinantes par la juxtaposition de sujets sans rapport entre eux. Cette superposition saugrenue, abracadabrante offre au spectateur ébahi, voire dubitatif, un spectacle merveilleux et déconcertant laissant place à de multiples interprétations.

Le trait est d’une grande précision; les couleurs sont apposées avec doigté et finesse en 3 ou 4 couches fines de peinture à l’huile; l’humour est distillé avec générosité et prend une place prépondérante dans cet univers inclassable mais tellement reconnaissable. Tout ceci donne à l’oeuvre de Dominique une facture hyperréaliste où l’harmonie trouve sa place.

 

  • Hôtel LA PRAIRIE, Yverdon (24 juin –  14 octobre 2018)
  • UNI GLOBAL UNION, Nyon  (22 mars – 5 mai 2018)
  • PLEXUS ART GALLERY, Clarens/Montreux – Suisse (15.6  27.8.2017) 
  • GALERIE 2016, CH-2068 Hauterive/NE (14.1 – 26.2.2017)
  • Galerie NUMERO 1, Paris 15 (Mai 2015)
  • Galerie MONA LISA, Paris 7 (Mai 2015)
  • Galerie Numéro 1, Paris 15 (Mars 2015)
  • Art Crans-Montana, Montana, (VS) Suisse (2014 – 2015)
  • Galerie PERBET, Annecy, France (2013 – 2014)
  • PLEXUS ART GALLERY, Montreux, Suisse (2013 – 2014)
  • Galerie EN BEAUREGARD, Montreux, Suisse (2011)
  • Galerie de GRANCY, Lausanne (2006– 2007– 2009- 2010)
  • Galerie BLEU DE CHINE, Fleurier (NE), Suisse (2007)
  • Galerie PICPUS, Montreux, Suisse (2006)
  • RAMADA PARK HOTEL, Genève, Suisse (2005)
  • Galerie RYTZ, Nyon, Suisse (1997 – 1998 – 2001)
  • ART COHEN AG, Zürich, Suisse (1995)
  • EUROTEL, Montreux (VD), Suisse (1993)
  • Galerie MOTTE, Genève (1992)
  • Galerie DU HAMEAU, Verbier, Suisse (1992)
  • Galerie de L’AVENCON, Bex, Suisse (1989- Suisse

 

 

J

  • SALON D’AUTOMNE, Paris (octobre 2016)
  • ARTOULOUSE’EXPO, Toulouse, France (Mars 2015)
  • SWISS ART SPACE, Lausanne, Suisse (Juillet 2014)
  • MONTREUX ART GALLERY, Montreux, Suisse (Novembre 2012)
  • SIAC, Marseille, France (Mars 2008)
  • AAG, Genève (Novembre 2008)
  • INTERNATIONAL ART FAIR, Palexpo, Genève (2007, 2008)
  • Salon d’Art Contemporain, St-Galmier, France (1999)
  • Palais des Congrès, Montreux, Suisse (1990) 
Le sucre des Santolines - 60 x 90 cm - Huile sur Toile
Frontières Vagabondes - Huile sur Toile

Dominique Hoffer est née à Genève en 1951, elle y poursuit sa scolarité au terme de laquelle plusieurs années de secrétariat de autres emplois alimentaires se succéderont dans le seul but de financer sa formation de pilote professionnel

Elle mènera alors une carrière de pilote en Suisse et en Afrique du Sud jusqu’en 1988. C’est à partir de ce moment qu’elle décidera de se consacrer à une autre de ses passions : la peinture et plus précisément : la peinture à l’huile. 

En 30 ans, l’atelier, installé dans la maison familiale a vu naître nombres d’images extravagantes qui ont fait la réputation et la notoriété de Dominique. Ses doux délires graphiques ont su captiver, au gré de nombreuses expositions, moult connaisseurs et amateurs d’art. Ell e fait, et fait encore le délice d’une clientèle fidèle qui suit avec attention et assiduité le déroulement de son oeuvre artistique. 

Comme un bouquet final, une fois l’oeuvre achevée, le titre, possédant le lien le plus ténu possible avec l’oeuvre, sera choisi avec un très grand soin. Ce titre viendra parachever des mois de travail et offrira aux spectateurs des chemins de rêveries supplémentaires.