Rita Mancesti " Mosaïques & Tranches de Villes" - MKProd
newsletter

Rita MANCESTI

Mosaïques et Tranches de Villes

Dimanche 27 Septembre 2021 

au

Dimanche 27Mars 2022

Vernissage le samedi 09 octobre 21 
dès 17h00 
Masque obligatoire

  

 

 

Pas de Pass Sanitaire si vous circulez  pour regarder les tableaux dans l’hôtel

Le QR Code est exigé si vous mangez au restaurant. 

Sous réserve de changement 

HÔTEL DE LA PRAIRIE****

9, Avenue des Bains – 1400 Yverdon-les-Bains VD – Suisse

Plage d’Yverdon – 90 x 120 – 2021 – 
Huile sur Toile 
CHF 2’800

Tranches de Villes :
Norvége Copenhague Miami Key West
4 x (30×90) 
Chaque tranche CHF 1’500 

C’est avec un grand plaisir que nous vous attendons lors de cette exposition qui aura lieu à l’Hôtel de la Prairie****

Saisissez l'opportunité de commander une mosaïque sur la ville, le thème, le pays de votre choix.

En effet, comme sur le modèle de la mosaïque Yverdonnoise, vous pouvez commander auprès de Rita Mancesti des mosaïques sur mesure sur la ville de votre choix. Un cadeau pour vous-même ou pour un ami, un membre de la famille à l’occasion d’un évènement particulier.

Par exemple : Un mariage entre deux personnes aux origines différentes sera l’occasion de faire apparaître sur le même tableau les monuments principaux du pays natal ou de la ville natale, et ceux du pays du conjoint et/ou du pays d’adoption.

Vous aimez la mosaïque Yverdonnoise mais vous aimeriez y faire figurer votre maison natale, un endroit de la ville qui vous tient particulièremen à coeur ?  Rita Mancesti se fera un plaisir de discuter avec vous pour mettre au point le tableau parfait pour vous avec les monuments, les clins d’oeil désirés . Idem pour les tranches de villes. Vous avez beaucoup voyagé et aimeriez des tranches de plusieurs villes traversées qui vous enchantent encore après tant d’années. Apportez vos photos, dites vos envies.

Si il y a un chemin jusqu’à vos rêves, Rita le trouvera. 

079 216 55 99

Liste des Oeuvres et Liste de Prix

BIOGRAPHIE

EXPOSITIONS

Rita Mancesti est une artiste vaudoise qui peint et expose depuis l’âge de 17 ans (plus  de 600 tableaux à son actif à ce jour). Ses huiles, à tendance figurative, s’inspirent de la région lémanique, de ses origines grisonnes, de paysages méditerranéens découverts lors de ses voyages et de lumières saisies au vol durant ses promenades contemplatives. Son inspiration issue du réel, combinée à des éléments imaginaires, invitent le spectateur à laisser déambuler son regard au coeur de ses toiles. Toits vibrants, ombres et lumières de fin de journée, reflets aquatiques, douce épuration des formes; c’est dans cet univers que Rita Mancesti donne l’envie  » d’y être », « d’en faire partie ». Elle ajoute souvent des références de son vécu, et aussi, parfois, un peu à leur insu et sans les nommer, des récits de visiteurs de passages qui lui livrent une partie de leur histoire personnelle. 

1987 : Première exposition collective à Perly-Certoux à 17 ans. 

1989 – Obtention du certificat de maturité artistique et du premier prix de dessin – Développement du dessin d’observation, de la gravure,  du modelage et du dessin imaginaire et insolite.

Eté 1989 – Séjour linguistique à Perugia, Ombrie. Début de la passion pour les ambiances colorées et perchées à flanc de colline.

1998-2003 Etude de la technique à l’huile auprès de deux artistes professionnels (Jean-Pierre Mello à Carouge et Alfred Dewiary à Lausanne.

2003 – 2006 – Professeur de peinture dans son atelier de Coppet.

 2007 – Rencontre avec la galeriste Annick Weber-Richard 

2006 – 2008 Stage de sculpture ( A. Gehler) et taille de pierre (Daniel Harriet) 

 2008 – Reprise des voyages en famille – Découverte de nouveaux horizons –  couleurs plus neutres et décors plus épurés. 

2008 – Creation de « Arteamstic » – animations de team-building en entreprises.

2013 – Publication d’une monographie rétrospective 25 ans « Coquille de Lumière  » en collaboration avec l’historienne de l’art Celina Orli Kosinski.

2014 – Ouverture de l’Atelier -Galerie Artiswiss à Coppet 

Déc 2017 – Ouverture de l’atelier Artiswiss aux Ateliers de la Côte à Etoy – Atelier 200E

2020 : Ouverture de l’Atelier Mancesti à Coppet 

2001  Galerie Ditzoff, Coppet

2003 Atelier Galerie, les 2 peintres, Coppet

2005 Galerie du Clocher, Aubonne

2006 Galerie Pfeiffer, Rolle

2007 Galerie La Tour de Diesse, Neuchâtel

2008 Galerie des Talents, Sugiez

2009 Galerie du Jorat, Mézières

2010 Galerie Mimesis Contemporary Art , Genève

2010 Galerie d’Arfi, Saint Sulpice

2011 Galerie Eule-Art, Davos

2012 Galerie im Heilzentrum, St Moritz

2013 Galerie Raiffeisen, Nyon

2014 Galerie Art & Cadre à Versoix

2014 Exposition The Brick Lane Gallery, London Shoreditch

2015 Arte in Rete, Milano

2015 Parvis d’artistes, Tannay

2015 Office du Tourisme St-Cergue

2016 Galerie La Spirale, Vevey

2017 Galerie Espace Murandaz, Nyon

2018 Galerie Schmid, Zug

2018 Galerie la Spirale, Vevey

2019 Begnins « Entre Lac et Lumière »

2019 Coppet – Maison de Commune

2019 Art Gland

2020 Gingins – Musée de l’Agriculture

2021 Coppet – Atelier Mancesti 

2021/2022 Yverdon-les-Bains – Hôtel la Prairie****

Démarche Artistique

Les 7 Péchés Capitaux

Je conçois mes projets en série à la manière de « dominos ludiques », qui me ramènent à la liberté et à la bienveillance de l’enfance. Mon style de peinture très coloré et lumineux découle d’une tradition de figuration narrative symbolique ayant recours aux textes et à la BD

A travers cette fresque de 4, 20 m intitulée « Les 7 péchés capitaux », je souhatie donner visage aux tavers d’une société en prise avec ses vices, en jouant sur les mots et les anecdotes tirées de l’actualité politique et économique d’une ville. Nyon a dont été choisie pour incarner la colère ( avec par ex: les feux de circulation du centre commercial La Combe), la luxure (l’oeil voyeur de la fresque de Me Jacques), la gourmandise ( Alexandre et Rougemont), l’envie ( la rénovation de l’Hôtel Beau Rivage), l’orgueil la Statue de César, la paresse ( la place Perdtemps), et l’avarice ( les rares subventions à NRTV). Le spectateur s’amusera à détailler longuement les symboles présents et y reconnaîtra une foule de détails propres à Nyon, ses quartiers, ses personnages du passé et du présent. L’eau en bas du tableau, reflète le péché et le purifie au passage. 

L’AVARICE

Les bâtiments sont longs et étroits, les couleurs sont pâles et défraîchies, les fenêtres conçues pour amener un minimum de lumière, les commerces de 2ème main et les brocantes fleurissent, les hôtels pratiquent des prix cassés. Les subventions pour la TV locale sont distribuées au compte-gouttes, le niveau du lac est au plus bas et les organismes financiers de la place n’allouent plus de crédits. 

LA LUXURE 

La fresque murale du Me Jacques a inspiré la composition de ce tableau. Tel u n voyeur citadin, il observe l’activité de la maison close d’en face et supervise les entrées du cinéma X. Un monsieur DSK observe depuis son hôtel des poissons agités qui peuplent les eaux du lac. Tout bien sûr n’est qu’imagination car il n’y a pas de luxure à Nyon…

LA COLERE 

Les bâtiments rouges fument et fulminent, la population fustige les feux installés devant le centre commercial de la Combe, mis en place au nom d’une meilleure mobilité. On frise le goulot d’étranglement, les femmes attendent leur mari en leur réservant un accueil personnalisé, et l’artiste y place deux références à ses colères personnelles. Le lac est soudain rempli de requins.

L’ORGUEIL 

Voici les monuments et particularités de Nyon dont les habitants peuvent être fiers, en particulier la statue de César qui choisi Nyon pour y implanter le berceau de la colonie Iulia Equestris. Le président des Etats-Unis, symbole de l’orgueil mondial, est relégué au second plan devant cette ville qui héberge un des meilleurs festival au monde. 
Dans un monde instagrammé, on en compte plus les occasions d’admirer son propre reflet dans le miroir ou dans l’eau. Les distinctions « du meilleur » et les concours fleurissent car tous veulent être le numéro 1.

 

LA GOURMANDISE

Des maisons en barbapapa, des couleurs pastels de douceurs sucrées, dans un monde rempli de Calissons d’Aix, de Smarties, de meringues et le Laeckerlis. La confiserie Alexandre, les glaces Venezia et la boulangerie-pâtisserie Rougemont tiennent le haut du pavé de la gourmandise. Le Lac prend des allures de réglisses multicolores.

 

LA JALOUSIE

L’envie…que l’hôtel Beau-Rivage entame enfin sa rénovation ! les habitants du quartier populaire de la Levratte observent ce nouveau style architectural avec étonnement et jalousie. Ce nouveau lieu qui attire les mariages les plus Jet Set que les paparazzi envient et dont ils se disputent le droit à l’image !

 

 

 

LA PARESSE

Qu’il fait bon se laisser aller au gré des vents à la place Perdtemps ! Les animaux sont les dignes représentants de ce « dolce far niente ». Même les amoureux s’envoient des ballons pour avouer leur flamme. A l^hôtel de l’Ange, l’ascenseur y a été installé sous les yeux d’un ange calme et indolent. L’artiste y figure – elle fait tout venir à domicile afin de gagner du temps pour peindre. 

ESQUISSE – AVANT PROJET pour
LES 7 PECHES CAPITAUX